Nous sommes quelques années aprés le 7eme tome d'Harry Potter. Harry Potter et ses amis ont constuit leurs vies. Mais une menace gronde, les mangemorts refont surface, un homme oublié reprend ses droits. L'ordre du phénix se reforme.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 This is the end. The real end. (UC)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandra Arandi
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
Date d'inscription : 04/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
85/100  (85/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: This is the end. The real end. (UC)   Mer 28 Avr - 21:44

Lisandra marchait, doucement. Elle n'appréhendait pas ce moment, elle se laissait faire. Elle savait qu'elle s'en sortirait, tôt ou tard. Elle ne comptait sur personne. Personne. Seule face au juge, elle se contenta de cracher par terre dès qu'il eut finit. Elle était paisible et s'en fichait royalement. Là haut, dans les spectateurs, elle savit qu'il y avait Jade, Lindsay et Nathan, elle les avait repérés bien qu'ils aient l'apparence de simples sorciers, grâce au Polynectar. Un dernier mot pour sa défense? Elle déclara que les mangemorts n'existaient plus, qu'elle était la dernière et qu'elle en était fière et que jamais ils ne réussiraient à la coffrer toute sa vie et sur ce elle explosa de rire. Le juge se força à l'imiter mais c'est un rire artificiel et nerveux qui sortit de sa gorge. En fait, il était plus inquiêt qu'autre chose. Elle demanda ensuite à ce qu'on lui apporte sa baguette et jura qu'elle ne ferait de mal à personne, dans les deux minutes qui suivront lorsqu'elle aurait sa baguette, ils la crurent naïvement, mais elle était une femme de parole et ne leva la main sur personne. Elle tint sa baguette pendant un moment puis la lança dans l'assemblée en visant Jade qui la rattrapa. Lisandra la regarda partir, Lindsay sur ses talons. Nathan restait seul. Elle lui sourit et lui adressa un clin d'oeil. Il répondit à son sourire, mais tristement. Plus personne n'importait dans la salle. Elle lui parla simplement en ignorant tout ce qui se passait autour d'elle. Elle lui demandait de ne pas être triste, qu'elle serait bientot de retour, et que si elle échouait, qu'il se remette avec cette cruche de Karina, au moins elle était belle. Elle finit par un "Je t'aime" à peine murmuré mais elle savait qu'il avait compris. Ensuite deux aurors la prirent par le bras. Et là, la mangemort farouche qui sommeillait en elle se réveilla, brusquement. Elle hurlait et se débattait dans tous les sens, elle criait des injures au juge, au ministre, à l'assemblée puis elle se calma d'un coup, fusilla le juge du regard et ordonna aux aurors de la lacher, déclarant qu'elle irait d'elle même.
Son dernier regard fut pour Nathan, empreint d'une tendresse qu'on n'avait pas l'habitude de voir dans ses yeux. Elle quitta l'audience, condamnée à errer à vie à Azkaban pour les crimes de 13 personnes. dont deux du ministère, trois aurors et un membre de l'ordre du phoenix; le reste était des personnes qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment. S'ils savaient! Ces 13 crimes étaient insignifiants. Elle aurait pu protester et dire qu'elle avait commit plus de 250 crimes mais elle avait préféré la voie de la sureté, contrairement à ses habitudes. Autant éviter le baiser du détraqueur, non? En plus ça rendrait Nathan affreusement jaloux. Elle marchait, comme d'habitude, la tête haute, et se débattait dès qu'on la touchait, mais comme elle ne bronchait pas, les aurors n'insistaient pas. Elle en connaissait un sur deux, elle était même sortie quelques temps avec lui, du temps de Poudlard. Il faisait semblant de ne pas la reconnaître. Bien décidée à lui remettre les idées en place, elle lança, agressive:

" T'as qu'à demander au juge si c'est un crime d'être sorti avec une criminelle, Dan. "
" Tais toi et avance! "
" T'es sorti avec cette.. cette... Et moi qui croyais que t'étais un type bien."
" Non l'écoute pas, elle délire..."
" Comment ça se fait que je connaisse ton nom et que tu me répondes, alors? "
" AVANCE! "

Elle sourit, satisfaite. On entendrait parler de Dan au journal, elle en était sûre. Comment le savait-elle? Simple déduction: si ce n'était pas le cas, alors pourquoi le journaliste présent photographiait à plusieurs reprises Dan afin d'avoir le meilleur cliché? En faisant cette déclaration, elle n'avait pas pensé à Nathan, lorsqu'il lirait le journal. Pour se ratrapper, elle lâcha sur le ton de la conversation

" C'est de l'histoire ancienne, de toute façon. "
" Ca remonte à quand exactement? "

Elle se tourna vers le journaliste et sourit. Elle répondit que c'était du temps de Poudlard mais qu'elle savait très bien qu'il la regrettait depuis toujours. Et pour une fois, c'était vrai. On pouvait enlever sa baguette à Lisandra elle n'en restait pas moins légilimens et les pensées de Dan étaient claires sur ce point, si bien que malgré les protestation de l'auror, le journaliste la crut. En vérité, cela remontait à sa troisième année de Poudlard... Et il y pensait encore. Pour sa part, Lis, elle, pensa à la tête de Jade, hilare, quand elle lirait l'article, à celle de Nathan, mi exaspéré mi énervé ( la vie de Dan touchera bientôt à son terme, croyez moi) et elle pensa aussi à Pantoufle, son chat, qui serait surement indifférent face au journal. A ces pensées, un premier sentiment de nostalgie vint s'installer dans son esprit, puis de la rage, et de peur de se laisser emporter par une tentative de meurtre loupée, elle demeura muette jusqu'à ce qu'on l'amène dans sa nouvelle habitation temporaire: Azkaban.

Ils y arrivaient, enfin. Pas une fois elle ne baissa la tête. Fière jusqu'au bout. Elle entrait même avec son sourire et son air méprisant. Les gardiens étaient là et dévisageaient Lisandra comme une future victime. Ils pensaient pouvoir négocier avec elle, ils pensaient qu'elle se donnerait à eux sitôt que les détraqueurs lui auraient rendu visite. Ils pensaient que cette fierté n'était qu'un masque et que le mépris dont il était empreint disparaîtrait. Mais ils se trompaient, véritablement. Quand les aurors la laissèrent aux gardiens, elle sentit de suite leur esprit pervers et fut animée d'un dégoût qu'elle ne laissa pas paraître, ni même lorsqu'ils la saisirent et que l'un d'eux lâcha:

" Ne t'en fais pas ma belle, on s'occupera bien de toi... "

Elle lui adressa simplement un regard glacial et se dégagea d'eux en marchant au devant, jusqu'à ce qu'ils lui indiquèrent sa cellule. Elle était isolée et la personne la plus proche était à trois cellules d'espace. C'était une femme qui passait son temps à pleurer et à trembler. Lisandra pour la première fois eut peur. Peur de devenir comme elle. Peur de devoir donner une image si faible d'elle. Mais elle se jura intérieurement de toujours garder la tête haute. Les gardes, partis depuis quelques minutes revinrent avec des draps et une tenue entièrement noire. Ils la lui tendirent. Elle fit son lit et s'assit dessus. Les gardes ne bougeaient pas et elle comprit qu'ils attendrait qu'elle se déshabille devant eux. Il est vrai qu'ils n'avaient pas eu de prisonnières depuis longtemps. Il est aussi vrai qu'ils n'avaient jamais eu de quoi se rincer l'oeil, à Azkaban. Les femmes qui arrivaient étaient pour la plupart défigurées ou peu admirables, au premier sens du terme. Le plus grand des d'eux l'interpella en souriant.

" Vas-y ma belle, on doit récupérer tous tes vêtements. Mais si tu veux je peux venir t'aider. Et si tu ne fais rien j'y serais obligé."

Elle fut emplie d'une rage et d'un dégoût tel qu'il était difficile à supporter. Elle se jeta contre les barreaux avec violence et attrapa l'oreille du garde d'une main. Elle tordit son oreille en même temps qu'elle lança son autre poing directement à l'entrejambe. Le gardien rugit de douleur et s'écarta le plus loin possible de la cellule. L'autre garde était plié de rire.

UC!

(Personne ne lira ceci, je le sais pertinemment mais je tenais à écrire la fin de Lisandra, et vous vous en doutez ce n'est pas ils se marrièrent, vécurent heureux et tout ce que l'on peut voir dans les contes de fées.)

_________________

Hopelessly,
I'll love you
Endlessly -Muse


Dernière édition par Lisandra Arandi le Ven 3 Juin - 13:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina Johnson
Membre de l'Ordre du Phoenix
Membre de l'Ordre du Phoenix
avatar

Féminin Nombre de messages : 370
Age : 23
Localisation : Ben ici, bien évidement, mais peut-être aussi derrière toi, tu devrais vérifier!
Date d'inscription : 04/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
86/100  (86/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: This is the end. The real end. (UC)   Ven 30 Avr - 2:17

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Lisandra Arandi
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 24
Date d'inscription : 04/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
85/100  (85/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: This is the end. The real end. (UC)   Dim 9 Mai - 16:58

Spoiler:
 

_________________

Hopelessly,
I'll love you
Endlessly -Muse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is the end. The real end. (UC)   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is the end. The real end. (UC)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Real Life Bolter!
» Real Sociedad - Chelsea FC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Harry Potter : La Nouvelle Menace :: Le Monde Magique :: Azkaban-
Sauter vers: