Nous sommes quelques années aprés le 7eme tome d'Harry Potter. Harry Potter et ses amis ont constuit leurs vies. Mais une menace gronde, les mangemorts refont surface, un homme oublié reprend ses droits. L'ordre du phénix se reforme.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Patterson
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
85/100  (85/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   Lun 19 Jan - 0:27

    Son rire. Son visage. Ses cheveux blonds comme les blés. Lindsay. Lindsay se trouvait en face d'elle, lui parlant normalement comme si ces dernières années ne s'étaient jamais passées. Ou qu'elle les avaient oubliées. Elle lui pardonnait donc ? Où étaient-elles ? Elle reconnaissait vaguement l'endroit où elle avait décidé de changer son futur avec Jimmi. La neige, les rochers, oui c'était bien là. Mais que faisait-elle ici avec Lindsay ? Celle-ci lui sourit. Ce même sourire angélique qu'elle avait l'habitude de faire. Jade n'y croyait pas tellement. C'était.. Irréaliste. Comment ? Lindsay la regarda intensément. Elle s'énerva. Jade ne comprit pas tous les mots qu'elle disait. Lindsay s'éloignait. Jade voulut crier mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle vit seulement Lindsay crier au loin un seul mot : « Pourquoi ? »

    « LINDSAY ! »

    Jade se releva brusquement de son lit, la respiration haletante. Non. Ce n'était qu'un rêve. Ou bien un cauchemar. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas vu Lindsay. Sa soeur. Sa soeur qui lui manquait tant. Elle comprenait tout à fait sa réaction. Mais trop d'années s'étaient écoulées désormais. Elle aurait du lui pardonner.. Jade voulait la voir. Elle voulait savoir où elle était. Où juste voir qu'elle allait bien. Sans elle.. Jade ne savait pas si Katy se fichait du fait que Lindsay ait disparue. En tout cas, cela n'avait pas l'air de l'affecter. Toutes deux avaient été trop proches et trop subitement séparées, ce pourquoi c'était Jade qui en souffrait le plus. Jimmi ? Non. Enfin. Elle ne savait pas trop s'il l'avait appréciée un jour. Probablement pas. D'ailleurs où était-il ? Elle tourna la tête. Il n'était pas là. En même temps, il était.. 15h. Waw. Depuis combien de temps ne s'était-elle pas réveillée aussi tard ? Cela remontait à loin. Trop loin à son goût. Désormais, c'était plutôt 10h, avec Nathan. Nathan.. Son demi-frère. Si serviable et si agréable. Pourtant, elle ne lui montrait pas à quel point elle tenait à lui. Distante. Toujours. Celui-ci s'était plus attaché à Katy, plus fragile, plus vulnérable. Il partageait beaucoup de choses avec elle et Jade voyait Katy de plus en plus heureuse avec lui. Tant mieux. Elle aimait bien voir sa soeur épanouie. Joyeuse. Tandis que Jade ne partageait avec Nathan que leur « chasse » habituelle du dimanche. La chasse aux moldus. Jour qu'elle appréciait particulièrement. Jade décida enfin de sortir de son lit. 15h. Elle n'en revenait toujours pas. Elle voulut descendre les escaliers avant de remarquer qu'elle n'était toujours pas habillée. Elle remonta donc dans sa chambre et se prépara. Qu'allait-elle faire maintenant que la journée était déjà bien entamée ? Bonne Question.
    Désormais prête, elle descendit les escaliers quatre à quatre en espérant ne pas tomber. Elle ne vit personne. Direction la cuisine où ces morfales devaient se trouver. Elle sourit en voyant Nathan et Katy se poursuivre autour de la table de la cuisine. Nathan avait beau être plus âgée qu'elle, question mental elle le dépassait largement. Il adorait jouer avec Katy. Même pour faire des choses qu'un gamin de 8 ans aurait fait. Mais elle l'aimait quand même malgré tout. Elle prit la direction du placard, histoire de manger quelque chose car son ventre criait famine quand les deux fous lui sautèrent dessus et l'aplatirent au sol. Elle voulut rire avec eux mais à la place leur fit un regard noir. Elle ne pouvait donc pas être tranquille deux minutes ? Juste ça. Les deux réunis, ils étaient infernaux. Elle mangea vite fait avant de se faire ré-attaquer par les deux et fila au deuxième étage, là où était sa chambre. Elle ne savait toujours pas où était Jimmi. Il fallait dire que le manoir était grand, mais tout de même, il aurait pu la réveiller. Quoique. Revoir le visage de Lindsay qu'elle oubliait au fil des jours lui avait fait du bien.
    Arrivée dans sa chambre, Jade décida de faire son lit. Avant, elle ne le faisait jamais. A Poudlard. Désormais, c'était tous les jours. Beaucoup de choses avaient changées. Elle-même avait changée. En bien ou en mal, elle n'aurait su le dire. Elle était pire qu'à Poudlard. C'était fini les petites frayeurs qu'elle causait aux élèves. Fini le Quatuor. Maintenant, elle tuait. Et elle n'éprouvait aucun remords. A Poudlard, tout le monde savait ce qu'elle deviendrait en fin d'année. Ils n'avaient pas tort. Un soir, Jade avait décidé, sans grande surprise, qu'elle rentrerait chez les Mangemorts. Chose qu'elle fit peu après l'avoir dit. Jimmi n'avait pas été très content mais Jade était têtue et rien n'aurait pu la faire changer d'avis. Surtout que Lis' l'était elle aussi. Jimmi l'avait suivie mais il s'avérait qu'avec le temps il avait réussi à grimper les échelons plus vite qu'elle et se retrouva vite e n tant que son supérieur. Ce qui avait le don de l'agacer. Elle aimait être la meilleure. Tout le temps. Mais il l'avait devancée.
    Jade décida de changer les couvertures. Ne trouvant plus sa baguette, elle décida de faire tout elle-même. Elle prit un oreiller, puis l'autre et les posa par terre. Elle allait s'attaquer au couverture quand elle vit un papier sur son lit.

    « Rejoins-moi là où tout a commencé. »

    En un sourire, Jade reconnu l'écriture de Jimmi et savait très bien où aller. Elle laissa la chambre comme elle était et descendit les escaliers à nouveau. Elle ne pouvait sortir sans sa baguette bien qu'elle aurait pu largement égorger un moldu avec ses propres mains mais un sorcier c'était autre chose. Elle chercha partout désespérément avant que Nathan ne lui montre sa baguette en un sourire de victoire. « Dans la poche de ton manteau. » lui avait-il dit. C'était logique d'un côté. Elle enfila une veste et sortit dehors. Un léger vent soufflait, faisant virevolter ses cheveux. Elle transplana près de Pré-au-Lard. Jade vit avec horreur des gryffondors rire non loin. Un d'eux la bouscula, elle se retint de l'étrangler sur place. Elle alla acheter des bonbons, des bonbons qu'elle partagerait cette fois-ci avec Jimmi et se dirigea vers le fameux endroit. Là où tout avait commencé. Des bons moments avaient suivis. Comme des mauvais. Elle préférait garder en mémoire les bons seulement. Elle s'installa sur un rocher, peut-être le même qu'il y avait 3 ans. C'était elle la première cette fois-ci. Jade n'était jamais revenue ici. Elle n'en avait pas eu l'occasion. C'était une bonne idée que celle de se retrouver là. Jade aurait la possibilité de se rappeler avec joie l'après-midi qu'elle avait passée ici. Jade pouvait se montrer nostalgique. Mais pas ici. Elle aurait pu être nostalgique dans les cachots, si elle aurait pu y aller, car elle aurait pensé à Lindsay.. Mais ici non. Elle n'avait aucune raison. Elle voyait Jimmi tous les jours et se rappeler déjà assez comme ça l'après-midi qui avait tout changé.
    Jade ne put s'empêcher de grignoter quelques bonbons. Elle n'avait pas beaucoup mangé, son ventre en demandait plus. Elle espérait qu'il en reste assez pour Jimmi. Au pire, il ne lui en voudrait pas. Du moins, elle le souhaitait.
    Heureusement qu'il ne faisait pas froid, sinon Jade aurait tué Jimmi. Pourquoi il l'a faisait attendre ? Elle allait manger tous les bonbons si ça continuait. Tant pis pour lui.
    [/color]


Dernière édition par Jade Patterson le Mar 29 Déc - 23:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmi McKen
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
88/100  (88/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   Lun 19 Jan - 9:35

Il y a des fois, ou nous sommes impuissant, il y a des fois ou ne nous pouvons que regarder et ce lamenter. Voir les autres continuer leur routes et toi, rester au bord. Jimmi avait prit le train en marche, trois ans plus tôt. Dénué d'avenir, le garçon avait vu son futur ce paré de couleur chatoyante. Il y lui restait de l'espoir. Un espoir d'aimer et d'etre aimé. Jade. Elle fut l'eclaircit au milieu de l'orage, un orage ravegeur qui sommeillait un lui. Il la remerciait pour tout cela, il la combler d'amour et "Je t'aime" tous aussi sincère les uns que les autres. Trois ans. La durée de leur relations à l'heure actuel. Ils avaient apprit à ce connaitre. Jimmi pouvait ce vanter d'être une des rares personnes à connaître Jade. Et il savait qu'en ce moment, la jolie brune, n'allait pas fort. Elle ne s'en rendait pas compte elle-même peut-être, mais, sa soeur Lindsay lui manquer. Un manque terrible. Elle était partie du jour au lendemain. Sans lettre, sans coordonnées. Elle avait disparu. Jimmi craignait qu'elle lui fasse reprocher. Etait-ce sa faute? Lindsay le detestait autrefois, peut-être la haine est toujours intacte aujourd'hui.
Cette nuit, il n'avait pas dormi. Il n'avait que retourner cela dans sa tête. Jade à ses côtes, paisible. Elle ne semblait pas être en proie au démon de sa soeur. Elle était définitivement belle, il était définitivement amoureux. Vers les quatre heures du matin, il prit silencieusement une lettre, les consignes étaient bref.


"Nous ne pouvons nous permettre de l'oublier, essaie de le convaincre, sinon... Fait ce qui est nécessaire"


Il poussa un soupire. Une fois de plus, il serai privé d'un réveil en sa compagnie. Sauf s'il arrivait à rentrer assez tôt. Mais c'est avec ce genre de sacrifice qu'il était ou il est aujourd'hui. Et ça il ne laisserai sa place pour rien au monde. Mangemort, mais pas que, un des bras-droits du Chef. Une place non négligeable. Une fois de plus, il sacrifiait un peu de sa vie privé pour garder sa position. Il sortit silencieusement de son lit. Il s'habilla à la lueur de la pleine lune. La pleine lune. Une difficulté de plus. Une fois préparé, il enfila sa cape, prit soin de mettre sa baguette à sa ceinture et regarda la place vide à côté de Jade. Cela lui serra le coeur. Il prit alors un papier et ecrivit une phrase.

"Rejoins-moi là où tout a commencé. "


Elle comprendrai. Il s'approcha d'elle et déposa un baiser sur son front. Puis il sortit avec un dernier regard sur Jade. Le manoir était silencieux. Rien d'étonnant, c'était le beau milieu de la nuit. Il passa devant les chambres de Katy et Nathan sans faire le moindre bruit. Il traversa la maison et sortit. La maison... Le manoir plus tôt. Une vaste demeure. Ce n'était pas specialement pour lui plaire, il aimait la sobriété. Mais elle était assez grande pour abriter quatre personnes, facilement. Cinq, si Lindsay revenait, six s'il y avait Aaron. Il y avait largement la place. Mais en attendant le retour tant espéré de Lindsay, il vivait à quatre. Jade, Nathan, Katy et lui.
Nathan. Le demi-frère de Jade. Il ne savait pas grand-chose de lui, ça avait l'air d'un type cultivé mais tout s'arretait-là. Il n'y avait pas de véritable amitier. Jimmi acceptait sans ciller sa présence, cela ne lui faisait ni-chaud ni-froid.
En fait, la plus heureuse de la présence de Nathan, c'est Katy. La jeune fille est trés heureuse de la présence de son frère. Elle aussi, il ne sait pas comment faire avec elle. La voir seulement comme l'adolescente mignonne qu'elle est? Ou la voir comme la garce qu'elle aime être à Poudlard. On pourrait dire que Jade était un peu pareil, mais c'étair différent sur bien des aspects. Il a du mal à ce lié au être qui sont chere à Jade. Mais, c'est aussi sa faute. Etant fils unique, il n'a jamais eu la fibre fraternel. Et puis, les effusions de sentiments auquel ce livrer Nathan et Katy ne lui était pas familier. Des bagarres entre frère et soeur, des rires... Ce n'était pas son élèment.
En fait, il ce montrer distant avec Nathan et Katy, c'était une erreur, mais il ne pouvaient ce prometre d'y remedier.

Aprés un dernier regard sur le manoir, Jimmi transplana. Le décor changea. Il ce trouvait devant une maison miteuse et crasseuse. C'est là qu'habitait le pauvre type. Jimmi poussa un soupire. Pourquoi avait-il fallut qu'il resiste au mangemort.
Donner la mort, ce n'était pas pour lui faire plaisir. Il rabattit sa capuche et sortit sa baguette. C'est avec une froide détermination qu'il s'approcha de la porte lorsque celle-ci s'ouvrit à la volé.



- - - - ** ** ** - - - -


Jimmi epousseta sa cape. Voilà une bonne chose de fait. Il regarda l'heure. 11h 45. Jade serai sûrement bientôt à Pre-au-Lard. Il regarda le corp à ses pieds. Pauvre type. Mourir au milieu d'une fôret, sans sepulture. Mais ce pauvre gars avait joué avec le feu. Quel idée de refuser une invitation fait par le chef des mangemorts aussi... Ce gars, était un loup-garou, mordu par le célèbre Fenrir Greyback. Jimmi avait dû l'eliminer pour ne pas courir le risque qu'il balance au ministère.
Le hiboux s'envola. Le Chef serai au courant dans les heures qui suivent, il pouvait rentré. Il regarda l'heure 12h30. Jade était surement à Pre-au-lard. Il transplana.


- - - - ** ** ** - - - -


12h40, 13h, 14h 30. Deux heures à t'attente. Jimmi était arrivé à 12h30 à Pre-au-lard, mais Jade n'était pas là. Il avait donc prit son mal en patience. Après une demi-heure, il alla boire un coup à la tête du sanglier. Toutes les demi-heures il allait voir si elle était là. A 15h passait, il deçida de transplaner au manoir. En arrivant il n'y avait que Katy et Nathan. Il les avaient salués puis leurs avait demandé ou était Jade. A pre-au-lard, elle venait de partir. Il soupira et retransplana. Il arriva a une centaine de mêtre du lieu du rendez-vous, il devinait la silhouette de Jade. Il s'approcha silencieusement. Sa jambe lui faisait mal, cet enflure de loup-garou l'avait esquinté au dessus du genoux, il avançait en boitant. Il la prit par la taille en la faisant sursauté et il la serra contre lui.

Bonjour charmante demoiselle, vous attendez quelqu'un?

Il déposa un baisé sur son cou, puis il l'embrassa avec passion. Il lui fit un sourire et lui caressa ses beau cheveux brun.

Alors? T'as bien dormi? T'as assez dormi?

Il savait qu'elle c'était levé trés tard. C'etait Nathan qui lui avait dit. Il lui fit un sourire moqueur et l'embrassa une fois de plus, avant de lui mordiller gentillement la lèvre inferieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Patterson
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
85/100  (85/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   Dim 25 Jan - 3:14

« Une heure.. Deux heures.. Trois heures.. Le facteur n'est pas passé ! »

    Haha. Jade se rappelait les chansons idiotes qu'elle avait chantées en compagnie de ses sœurs. Ah non. C'était un jeu. Un jeu idiot. Elle ne se souvenait plus trop des règles du jeu. Seule la chanson lui restait dans la tête. Jade n'avait pas attendu tout ce temps, quand même pas, mais juste assez longtemps pour que cette chanson ressurgisse dans sa tête. Qu'elle était collante. Impossible de se remémorer une autre chanson.
    Elle s'ennuyait. On pouvait faire des choses stupides lorsqu'on s'ennuyait. Elle, s'amusait juste à déchiqueter ses bonbons. Chacun ses occupations après tout.
    Il était long. Trop long. Il devait s'éclater à faire une de ses missions qu'elle ne pouvait faire étant donné qu'il était son supérieur. Elle avait toujours eu du mal à le digérer. D'ailleurs, elle avait toujours du mal. Le pire, ce serait durant les réunions. Non. Elle ne le supporterait pas. Se prosterner devant lui ? Impossible. Il savait déjà qu'elle le respectait. Pas besoin de montrer qu'elle était à un plus bas niveau que lui. Elle était tout aussi forte que lui. Même plus. Elle en était persuadée. Enfin.. Jade repensait à leur ultime duel. Il avait failli la laminer ce jour-là.. Mais elle n'avait pas été assez concentré. C'était pour ça. Sûrement. Désormais, elle s'entraînait chaque jour pour prouver et montrer à quel point elle était forte. Elle n'avait toujours pas compris pourquoi c'était Jimmi qui était son supérieur. Cela devait être l'inverse. Jade aurait pu ruminer longtemps son injustice mais elle préférait penser à autre chose. Il y avait bien des aspects positifs chez Jimmi. Plus que de négatifs en tout cas. En pensant à lui, elle se demandait pourquoi il lui avait demandé de venir ici. L'endroit était symbolique, certes mais il lui fallait sûrement une raison précise. Ou pas. Peut-être était-ce juste pour lui dire ce qu'il avait fait de passionnant cette nuit. Car il était clair qu'il devait être parti tôt pour ne pas qu'elle le remarque. Ah, elle y repensait. Il ne devait pas lui en dire trop.
    Jade, encore déçue en repensant qu'elle n'était le supérieur de personne, se mit à penser à l'idée d'avoir un travail. Un vrai travail même si dégommer les gens lui plaisait énormément, cela permettait de lui faire passer son temps un peu et de débarasser la terre de ces moldus stupides mais.. Commander lui manquait. Là, elle était commandée. Elle n'y pouvait rien et n'irait certainement pas se rebeller mais elle aurait aimée pouvoir commander quelqu'un à nouveau. Dans un groupe ou dans un travail. Elle ne se voyait déjà pas tellement au Ministère. Où alors ? A Poudlard ? Y retourner lui ferait énormément plaisir.. Mais pour quel poste ? Elle n'en avait aucune idée. Elle y pensait juste comme ça.. Histoire de passer le temps. Mais en y réfléchissant, elle était bien trop flemmarde pour avoir un métier. Respecter les horaires.. Cela n'avait jamais été son truc.
    Jade mit sa main dans le sac de bonbons avant de constater avec horreur qu'il n'y avait plus aucun bonbons. Sacrilège. Elle était d'une gourmandise pas possible. Elle rangea le sac vide dans une de ses poches et attendit. Encore.
    .. Lorsque de puissantes mains la prirent par la taille et qu'elle sentit le souffle d'une personne qu'elle ne connaissait que trop bien dans son cou, sourit en regardant Jimmi, enfin là. Elle ne dit rien sur son retard, même s'il n'avait dit aucune heure précise. Elle était contente de le voir, tout simplement. Elle lui adressa un sourire radieux avant de lui répondre.

    « Bonjour.. On m'a appris à ne pas parler aux inconnus et la personne que j'attends m'a fait patienter durant très longtemps..
    Tu sais bien que la patience et moi ça fait deux..
     »

    Jade savoura avec délices le baiser de Jimmi avant de l'embrasser à son tour, trop heureuse de le voir. Même si elle le voyait tout le temps, elle ne pouvait l'expliquer. Ah si, l'amour qu'elle lui portait. Tout simplement.
    Jade le laissa caresser ses cheveux. Elle savait qu'il adorait ses cheveux et qu'il s'opposait fermement à ce qu'elle les coupent. Pourquoi donc ? Il fallait bien changer parfois. Mais personne ne voulait. Donc elle ne changeait pas. Malheureusement.
    Bref. Après cette pensée capillaire, elle se mit un peu plus face à lui et vit avec effroi l'état de sa jambe. Que lui était-il arrivé ? Elle fit de son mieux pour ne pas l'harceler de questions. Pour l'instant.


    « Oui j'ai bien dormi.. Et ne te moque pas ! J'étais sûrement fatiguée.. Ça peut arriver à tout le monde de se réveiller tard. Je pense que j'ai déjà fait pire.
    Mais toi.. A quelle heure t'es tu réveillé ?
     »

    Il n'avait pas le droit de se moquer. Cela pouvait arriver à tout le monde, comme elle lui avait dit. C'est vrai quoi.. Elle s'était couchée plutôt tard la veille. Elle avait le droit à dormir un petit peu plus que d'habitude. Bon 5 heures de plus.. Mais au moins, elle était en pleine forme ! Il fallait voir les côtés positifs aussi. Jade n'aimait pas quand il la regardait avec son regard moqueur. Et c'était souvent en plus. Elle avait envie de l'étouffer avec son oreiller. Malheureusement, il n'y avait pas d'oreillers dans le coin. Il fallait dire qu'elle se moquait de lui aussi souvent qu'elle le pouvait. Donc bon.. C'était normal. Mais elle appréciait moins quand c'était d'elle qui se moquait. Logique. Mais comment avait-il su au fait ? Katy avait du tout balancer. Ou Nathan. Elle aurait bien vu Nathan tout dire à Jimmi. Oh, et puis demain elle se lèverait aussi à 15 heures.
    Jade lui sourit même si elle avait du mal à cacher son inquiétude. Elle lançait quelques regards anxieux vers la jambe de Jimmi. Elle se demandait ce qu'il avait bien pu faire cette nuit. Tuer quelqu'un, c'était sûr. Mais il ne lui dirait sûrement rien. Elle n'avait pas le droit de savoir grand chose de ce qu'il faisait. Jade était curieuse et poussait souvent Jimmi à tout lui dire. Cela devait certainement l'agacer à force. Tant pis. Elle était comme ça. Elle se demandait combien de temps elle allait tenir avant de lui demande ce qu'il avait fait. Et comment il s'était fait cette blessure impressionnante. Jade l'embrassa avec tendresse et n'y tenant plus, lui demanda.


    « Comment tu t'es fait ça ? T'étais où hier soir ? »

    Oui. Bon. Deux questions. Elle n'avait pu s'empêcher. Curieuse qu'elle était..


Dernière édition par Jade Patterson le Mar 29 Déc - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jimmi McKen
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
88/100  (88/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   Lun 26 Jan - 9:15

    Alors, ça, c'était fort. Un culot incroyable elle avait, un toupet pas possible. C'est limite si elle l'engeulait pas pour son retard. Il aurait bien aimé l'étrangler, mais cela ne ce faisait pas, parait-il.
    Bon, Jade ne pouvait pas savoir qu'il était là,depuis midi et demin. C'est lui qui avait passé plus de deux heures et demi à l'attandre, la miss Patterson. Mais avant de lui rabattre le caquet, il repondit avec fougue à son baisé. Puis, il la serra dans ses bras et lui fit un petit bisou dans le cou.
    Il n'était guère demonstratif, ses emotions, il les masquaient sur son masque d'impassabilité, un masque qu'il a façonné et durcit avec le temps, mais voilà, cela faisait maintenant trois ans que ce masque éclatait en présence de Jade, il ne pouvait rester impassible. Le plus souvent, c'est des émotions joyeuses, mais quelque fois, c'est la colère, car comme dans tous les couples il y avait quelques fois, des disputes. Il n'y avait eu qu'une seule grosse dispute jusqu'à présent et Jimmi était parti une semaine. Quand il est revenu au manoir Patterson, il était mangemort.
    Pourquoi avait-il fait ça? Par amour pour Jade. Par amour pour la femme qui ce tenait dans ses bras à cet endroit precis.
    Les yeux de Jimmi flamboyerent quelques instants. Alors comme ça, c'était lui retardataire? Il fronça des sourcils et dit d'une voix faussement énervé.


    Tu sais depuis quelle heure je t'attend? Depuis midi et demi environ ma belle. J'ai passé mon début d'apres-midi à poireauter, à faire des aller-retour entre la Tete du Sanglier et ici. Tout à l'heure je me suis dis, que le mieux serai d'aller voir à la maison, et, tu n'y était plus. J'ai appris que Mademoiselle c'était levée à quinze heure, tranquillement quoi. Donc, s'il y en a un qui pourrait râler c'est moi. Surtout que je n'ai pas passée une super nuit. La première partie était très bien, mais la seconde... Un désastre. C'est pas ta faute t'inquiete, t'as fait tout ce qui faut au début.

    Il lui fit un clin d'oel coquin et un sourire moqueur. Il savait qu'elle allait s'offusquer, alors, avant qu'elle ne dise quelque chose, il l'embrassa. C'était sa façon de faire, quand elle ce vexait, qu'elle lui prenait la tête. Il l'embrassait pour qu'elle ce taise. Et elle le prenait plutôt bien.
    Il fit duré le baisé longtemps, jamais il ne s'en lassé. Heureusement d'ailleur, car ce lassait des baisers de Jade, c'est ce laissait de Jade, et ça, c'était, hors de question. Cela faisait trois ans qu'ils étaient ensemble, ils avaient beaucoup de chose à partager encore, beaucoup de bonheur à ce donner mutuellement. Et puis Jimmi ne lui en avait jamais parlé, mais il voulait allé bien plus loin dans leurs relations.
    Mais pour le moment, ce n'était pas de ça qu'il voulait lui parler. Il avait quelque chose d'autre à lui dire, quelque chose d'essentiel à l'équilibre de Jade. Mais visiblement, elle n'était pas prete à l'ecouter.
    Il avait apprit à la connaître depuis le temps, il connaissait ses petites manies, il savait aussi que Jade était curieuse. Il avait vite compris, que lorsqu'elle avait vu sa jambe, elle lui poserai des questions. Il la voyait ce tremousser sur place, il avait un sourire aux lèvres. Au moment ou il s'appretait à lui dire "Va s'y, pose là ta question", elle la posa.
    Jimmi, était le supèrieur de Jade. D'accord. Mais, contrairement à ce qu'elle croyait, il ne lui cachait que très peu de chose. Après tout, s'il était mangemort, c'était pour elle. Et puis, il n'avait rien à lui cacher. Ce qu'il avait fait hier soir, ce n'était pas un secret, enfin, si mais pas pour un mangemort. Il avait tout à fait le droit de lui dire pourquoi il était blessé. Même s'il ne comptait pas detailler.


    Une blessure? Ou cela? Je ne vois pas. Ah... Tu parle de la petite egratinure à la jambe? Rien, je me suis accroché dans un buisson.

    Il croula sous les protestations. Il rigola, Jade vexé, elle n'aimait pas quand il ce foutait d'elle. Il lui fit un p'tit bisou et repris son récit.

    Ok! Bon, non, comme tu t'en doute ce n'était pas un buisson. Hier soir, disons, cette nuit plutôt je me suis extirpé de notre petit nid d'amour, pour aller executer un ordre du Chef et voilà. Rien de grave. Bon, comme tu le vois, ce n'était pas de tout repos, le gars était... special disons. Pas la peine de te mentir, c'était un loup-garou, mais t'inquiete, je suis là et pas lui. Comme quoi, la petite bête a pu bouffer la grosse.

    Il ce voulait rassurant, mais c'est vrai que se rassuré vu l'état de la jambe, c'était.... Difficile. Pourtant, ce n'était rien qu'un petit coup de griffe inoffensif. Pas un coup de croc, sinon.... Il serai devenu loup-garou à son tour. Mais, vu qu'il n'avait pas envie de bouffer Jade (au sens littérale hein, car au sens figuré.....), il en jugait que ce n'éait pas une boule de poil.
    Jimmi sortit sa baguette et lança un sortilège sur sa jambe touché. Les sortilèges de guèrison, ce n'était pas sa specialité, il était médiocre. Mais sa lui permettrait de ne pas s'infecter. Il aurait dû rentrer tout de suite poser un pansement, mais il voulait profiter de ce temps tout les deux. D'un autre coup de baguette, il rendit le sol hospitalier et ne pouvant plus tenir sur sa jambe bléssé, il s'asseya dos à un caillou, il prit la main de Jade et il la serra fort.
    Puis, il dit d'une voix douce.


    Mais, ce n'est pas pour rien que je t'ai fais venir ici. M ajambe, ma nuit, ton retard... C'est accesoire. Non, si je t'ai fais venir, c'est pour te parler. Je sais que tu ne va pas aussi bien que tu veux me le faire croire, je sais que tu n'arrive pas à être heureuse comme tu le mérite. Et malheureusement, je ne peux pas faire grand-chose de plus que ce que je fais déjà.
    Jade, je sais que Lindsay te manque, cruellement.


    Ses yeux exprimaient une bonne dose de compassion. Mais il ne pouvait que compatir. Lindsay était partit. A cause de lui certainement. Il s'en voulait, Jade lui en voulait peut-être. Il ne pouvait pas continuer sans rien faire. Il ne l'avait pas dit à Jade, sous peur qu'elle soit déçu. Mais cela faisait quelque temps, qu'il c'était mit à la recherche de Lindsay. Il avait eu quelque pistes, il ne tarderai pas à en trouver d'autre. Il pensait qui lui faudrait encore un mois, grand maximum, pour trouver Lindsay. Il avait la certitude qu'elle était toujours en Angleterre. Avec Aaron.
    Avec ses certitudes en tête, il était temps de le dire à Jade. Car c'était peut-être elle qui serai obligé d'aller voir Lindsay. Même si l'idée première est que c'est lui qui la fasse revenir. Au moins, Jade serai contente, et elle serai debarassé de tout ressentiment envers Jimmi, si ressentiment il y avait.
    Jimmi attendait que Jade dise quelque chose avant de lui souffler la nouvelle. Mais celle-ci paraissait perdu dans ses pensées.
    Il lui serra la main, fort.
    Il l'aimait, fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Patterson
The Mangemort
The Mangemort
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche de Personnage
Niveaux Magiques:
85/100  (85/100)
Vos Possesions:
Vos Relations :

MessageSujet: Re: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   Mer 22 Avr - 18:19

    Midi et demi. Il l'attendait depuis tout ce temps.
    Jade ne put s'empêcher de le regarder avec des yeux ronds. Elle devait ressembler à un poisson ainsi. Enfin, à sa place, elle n'aurait jamais pu attendre aussi longtemps. Elle n'était pas patiente. Lui, si. Tout son contraire en fait. Tout de même, attendre deux heures et demie.. Quelle horreur. Mais, il avait eu de quoi s'occuper. Il était allé à la Tête du Sanglier entre deux attentes. Si elle s’était réveillée plus tard, elle l'aurait peut-être vu totalement bourré. Cette pensée la fit sourire. Elle imaginait Jimmi déambulant, tournoyant, une canette dans la main.. Pour peut-être tomber par terre.. Non, il ne fallait pas qu'elle rigole. Il n'allait pas comprendre sinon. Elle serait obligée de lui expliquer son délire qu'elle avait imaginé. Elle n'allait pas bien dès fois.. Des Monsieurs en blouse blanche allaient sûrement venir la chercher, avant de l'envoyer à Azkaban en voyant la jolie marque sur son bras.
    Azkaban. Elle passerait pour un folle si elle dévoilait qu'elle n'y verrait aucun inconvénient à y aller ? Certainement. Mais c'était vrai. Mis à part les Détraqueurs, cela devait être super excitant d'être là-bas ! Bon, elle était surement la seule à ne pas craindre Azkaban. Au contraire. Elle aimerait. Ce serait un défi de plus. Enfin.. Si ce n'était pas Jimmi qui viendrait la chercher, comme un de ces pitoyables chevaliers qui sauve la princesse en danger, dans les stupides contes moldus. Elle n'est jamais très douée la princesse en question n'empêche. Toujours à se mettre dans un sale pétrin ou à se faire enlever..
    Voilà qu'elle se mettait à penser à des princesses. Ça n'allait vraiment pas mieux. Dormir plus ne l'arrangeait guère, on dirait. Elle se sentait encore plus fatiguée, elle ne dirait pas non pour dormir encore... Il ne fallait surtout pas qu'elle le dise à Jimmi. Il allait encore plus se moquer d'elle. Il était méchant parfois. Il la taquinait tout le temps. Parfois, elle aimerait bien le tuer. Sérieusement. Enfin, si un jour il la saoulait vraiment, elle laisserait le plaisir à Lisandra de le faire. Elle serait tellement heureuse.. Mais ce jour n'arriverait probablement jamais. Elle ne voulait pas le tuer vraiment.. Mais dès fois.. Oublions ceci. Pas de morts aujourd'hui, ni demain... Mis à part des Moldus, des crétins de sorciers qui traînent là où il ne faut pas .. En y repensant ! L'allée des Embrumes regorgeait de sorciers qui se croient plus forts que tout le monde.. C'était marrant de les dégommer les uns après les autres. Lisandra connaissait sûrement ce coin. Parfois, elle trouvait un cadavre. Traces laissées par Lis' certainement. Elle, elle se débarrassait toujours des corps. Lis' aussi, sauf quand elle était soudainement atteinte de flemmardise. Elle connaissait ça..
    Elle fixa Jimmi. Ah oui, il venait de finir de parler. Elle se rendit compte qu'elle n'avait pas tellement écouté. À part la fin. « T'as fait tout ce qu'il faut au début ». Non mais oh !
    Avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, il l'embrassa. Comme il faisait toujours à chaque fois qu'elle allait s'offusquer. Parce qu'elle n'en avait jamais le temps, ni la possibilité. Parfois, elle ne disait rien, profitant au passage, mais d'autres fois, elle se révoltait. Et puis quoi encore ! Elle pouvait parler aussi. Elle devait sûrement l'énerver quand elle se vexait. Il la cherchait aussi !
    M'enfin. Elle ne se révolta pas.. Elle ne dit rien en fait. Il avait de la chance aujourd'hui, elle était plus ou moins calme. Elle ne prendrait pas la peine de se vexer facilement.
    Et puis non. Elle était comme elle était. Elle n'allait pas changer. Même si elle était fatiguée – même si elle avait trop dormi - , elle allait continuer à l'embêter. Jusqu'à ce qu'il en ait marre et qu'il fasse un carnage général.. Elle avait des idées mortuaires aujourd'hui. Effectivement, dormir plus ne l'arrangeait pas.
    Jade le regarda, en souriant. Elle devait sourire bêtement. Elle espérait que ce ne soit qu'une impression.
    Il faisait mine de ne pas voir l'énorme blessure sur sa jambe. Pour qui il la prenait ?
    Une égratignure.. Et puis quoi encore..
    Accroché à un buisson ? Il devait la prendre pour une débile. Une imbécile. Peut-être lui donnait-elle cette impression après tout Uu'.
    Jade protesta vivement. Il avait intérêt à tout lui dire ou... Ou il dormirait sur la canapé pendant 1 semaine ! Waa. La menace de-la-mort-qui-tue.. Il n'empêche que si elle le menaçait de cette manière, il ne tarderait pas à tout lui dire, même ce dont elle n'avait pas besoin de savoir. Ah, les mecs..
    Jade écouta attentivement son récit.
    D'accord.. Il avait failli se faire bouffer, mais à part ça rien de grave. Tout allait bien. Non, en fait, ça n'allait pas. Il aurait pu se faire dévorer ! Ou pire, devenir un loup-garou. C'était quoi le pire des deux ? Mourir ou devenir un loup-garou ? Bonne question.. Peu importe. C'était quand même grave. Il aurait pu la réveiller, elle l'aurait aidé.. A deux, ça aurait pu être sympa.
    Mais, elle ne se serait pas réveillée. La veille, elle avait été trop fatiguée.
    Jade ne disait toujours rien. À croire qu'elle avait perdu sa langue.
    Jimmi parla à nouveau, elle tourna la tête vers lui. Il paraissait plus sérieux. Il l'avait fait venir ici pour une raison bien précise : sa soeur.
    Jade détourna la tête. Jimmi lui serra la main, fortement.
    Sa soeur.. Lindsay.. Lui manquait-elle ? Oui, c'était certain.. Cruellement comme il disait. Elle avait l'impression que plus les jours passaient, plus elle oubliait tous les petits détails la concernant..
    Ses yeux, son nez, ses lèvres.. Tout était flou. Elle n'oubliait jamais ses cheveux. Blonds. Blonds comme les blés. Jade les avait toujours trouvés magnifiques. A une époque, elle les enviait même. Elle, avait hérité des cheveux noirs d'encre de son père. Et puis, elle s'y était fait.
    Jade ne savait pas au fond d'elle si elle voulait la revoir. Un jour, elle le voulait, un autre jour, non. C'était selon ses besoins peut-être. Elle n'aurait su le dire. Jade ne savait pas comment elle réagirait si elle la voyait, franchissant le pas de la porte avec son sourire .. Comment était son sourire déjà ? Jade n'avait qu'une envie : retrouver des photos d'elle. Celles qu'elle avait étaient anciennes, mais son sourire n'avait pas changé..
    Elle voulait la revoir. Lui parler. S'excuser.. S'excuser ? Mais de quoi ? De rien. Elle n'avait pas à s'excuser.
    Était-elle en tort ? Oui. Non ! Elle ne savait plus..
    Une larme roula sur sa joue pour mourir sur ses lèvres. Elle espérait que Jimmi ne l'avait pas vu. Jamais elle n'avait pleuré auparavant. Même quand elle était tombée étant plus jeune, quand sa soeur était partie.. Jamais. Sauf là.
    « Où es-tu Lindsay ? » ne pouvait s'empêcher de se demander Jade. Elle n'avait cessé de la chercher partout. Suivant des pistes. N'importe laquelle. Parfois, il lui arrivait de visiter plusieurs maisons, appartements pour savoir si Lindsay y était ou y avait été. Elle était peut-être partie loin. Loin de cette soeur qui l'avait trahie.. Peut-être. Ou peut-être était-elle toute proche. A Londres encore ? Jade l'espérait..
    Jimmi lui serrait toujours la main.
    Jade le regarda dans les yeux, avec un mince sourire sur ses lèvres. Elle essayait de ne pas paraître triste, sans grand succès. Elle faisait tout pour ne pas lui montrer à quel point le départ de Lindsay l'avait affecté. Elle avait des périodes où elle ne pensait qu'à elle. Il devait le savoir.
    Jade n'en voulait pas à Jimmi. Pourquoi ? Il n'y pouvait rien. Elle l'aimait, elle n'avait pas fait exprès non plus.

    « Lindsay.. me manque c'est certain. Mais sinon je vais très bien. Ne t'en fais pas.. »

    Elle l'embrassa comme pour appuyer ce qu'elle disait. Jade ne voulait pas qu'il croie qu'elle soit dépressive à cause de sa soeur. Non.. Elle allait bien. Quand on ne lui parlait pas du Quatuor.
    Une fois, Nathan avait voulu en savoir plus sur ce fameux Quatuor. Katy lui avait raconté brièvement, Lisandra avait complété. Jade s'était mise à l'écart. Elle s'était rappelé cette idiote de Lynn qui était partie elle aussi. Jade n'éprouvait aucun remords à l'avoir virée du groupe. Cela avait été normal, même Lynn avait su ce qu'elle risquait. Elle avait joué avec le feu, elle avait tout gagné. Enfin.. Elle ne voulait pas penser à elle.. Plutôt, à l'avenir. Oui, il valait mieux qu'elle oublie toutes ces histoires et qu'elle se tourne vers le futur. C'était la meilleure des solutions non ?
    Même si elle ne pouvait pas non plus oublier totalement sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps. » - Jade&Jimmi, quelques années après.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Harry Potter : La Nouvelle Menace :: Pré au lard :: Le village-
Sauter vers: